Déplacement du diaphragme et pompage du coeur dans une Imagerie par Résonance Magnétique (IRM)

Déplacement du diaphragme et pompage du coeur dans une Imagerie par Résonance Magnétique (IRM)

Carlos Velasco. Psychologe

 

Le diaphragme  réalise un grand parcours : une fréquence respiratoire F/R  dix1 fois par minute dans chaque cycle respiratoire.

 On apprécie les deux coupoles du diaphragme, celle de  la droite  plus grande que la gauche où le foie  y loge.

 On constate comment la cage thoracique s’étend durant l’inspiration. Observons comment le diaphragme descend en formant un vide de presión et comment  l’air pénètre . Les lobes inférieures des poumons (presque  invisibles) « suivent » le diaphragme dans sa descente

 Sur la présentation, l’image est vue de front. Si elle était vue par derrière  (hémidiaphragme postérieur), le diaphragme  aurait offert  un parcours  beaucoup plus grand.

 

Le coeur

 Nous constatons que le coeur (partie gauche quand le sang artériel se dirige vers l’arc aortique) et le droit (un sang veineux  est de retour aux poumons). Ici la systole (quand le sang est éjecté  dans les artères ) et la diastole (quand le coeur se relâche et se remplit de sang ) sont très visibles.

Carlos Velasco. Psychologe
By |Categories: Uncategorized|Commentaires fermés sur Déplacement du diaphragme et pompage du coeur dans une Imagerie par Résonance Magnétique (IRM)
Menu